Pourquoi et comment le manque de sommeil vous fera échouer à l’examen

 Name: Email: We respect your email privacyEmail Marketing by AWeber 
   

Le manque de sommeil avant un examen constitue l’un des ennemis jurés de la réussite. Ce facteur est handicapant et risque fort de vous faire rater les épreuves. Découvrez comment et pourquoi le manque de sommeil affecte vos performances intellectuelles.

sommeil examen

 

La perte de concentration et la fatigue

Le manque de sommeil en période d’examen engendre plusieurs conséquences néfastes.

En premier lieu : la perte de concentration. Manquant de « repos », le cerveau a du mal à fixer son attention sur une chose en particulier. À cela s’ajoute la somnolence. Le corps est fatigué, les yeux veulent se fermer, la paresse survient inévitablement. La nervosité et le stress peuvent également être au rendez-vous.

En définitive, il devient difficile voire impossible de mémoriser les connaissances que vous êtes supposé retenir en vue des épreuves.

 

L’absence d’assimilation

En apprenant quelque chose, vous sollicitez d’abord votre mémoire à court terme. Mais pour pouvoir restituer ces connaissances, vous devez pouvoir compter sur la mémoire à long terme.

Or, le manque de sommeil durant un examen ne facilite pas la consolidation des souvenirs qui se fait durant la nuit. En d’autres termes, les connaissances que vous avez emmagasinées dans votre mémoire à court terme ont du mal à être transférées vers la mémoire à long terme.

En période de révision, il est ainsi essentiel de bien dormir. Si vous passez une nuit blanche pour apprendre, vous risquez d’avoir des trous de mémoire le lendemain.

 

L’absence de compréhension

Le cerveau est beaucoup moins performant lorsqu’il est confronté à un problème de manque de sommeil en période d’examen. Si ce que vous avez appris la veille a été retenu, vous risquez toutefois de perdre un temps précieux à essayer de connecter ces connaissances avec le sujet de l’examen. Moins performant, votre cerveau perd une partie de sa capacité cognitive : vous savez peut-être, mais vous ne comprenez pas.

 

Le manque de sommeil en période d’examen a de réelles répercussions négatives sur vos facultés intellectuelles. Perte de concentration, absence d’assimilation et incapacité à comprendre… Dormez au moins huit heures avant un examen pour pouvoir être en pleine forme le jour J.

 

Vous voulez plus de conseils pour réussir vos examens ? Recevez vos 4 vidéos gratuites ici

réus

 

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • image sur la concentration dun examen
30avr

Laissez une réponse

CommentLuv badge

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs