Apprendre une nouvelle langue : 5 erreurs à éviter

 Name: Email: We respect your email privacyEmail Marketing by AWeber 
   

 

Il existe un mythe qui dit que les gens intelligents sont meilleurs pour apprendre une nouvelle langue.

La vérité est que l’apprentissage d’une nouvelle langue est surtout affaire de stratégie, de discipline et de travail.

Voici 5 erreurs à éviter pour apprendre une nouvelle langue :

 

apprendre une nouvelle langue

 

Ne pas écouter assez.

Certaines écoles pensent même qu’apprendre une nouvelle langue commence par une « période de silence ». Rappelez-vous quand vous étiez bébé, vous avez appris votre langue maternelle en l’écoutant simplement, apprendre une nouvelle langue commence donc par l’écouter régulièrement. Cela renforce le vocabulaire et aide à comprendre les structures du langage.

Écouter est la meilleure compétence de communication que vous puissiez avoir, si vous partez en immersion totale dans un nouveau pays, cela peut être un peu difficile, il est conseillé de commencer avant en écoutant de la musique, des séries tv ou des films dans la langue ciblée, écoutez et écoutez encore.

Le manque de curiosité

Dans l’apprentissage d’une langue, l’attitude peut être le facteur clé qui définit la progression de l’élève. En 1970, alors que les tensions anglo-françaises étaient au maximum, et les études ont montré que tous les étudiants anglais qui avaient des préjugés contre les français canadiens étaient bien moins apte à apprendre le français.

En revanche, un étudiant qui tient une culture en très haute estime, aura beaucoup plus de facilité à en apprendre la langue, votre attitude définit les résultats que vous obtenez.

Être fermé d’esprit

Les études ont aussi démontrés que les étudiants avec une faible tolérance aux ambiguïtés dues à l’apprentissage d’une nouvelle langue.

Apprendre une nouvelle langue inclut un grand nombre d’incertitudes, les étudiants découvrent un nouveau vocabulaire, et pour chaque règle de grammaire il y a des exceptions à connaitre.

Les étudiants qui cherchent un nouveau mot dans le dictionnaire plutôt que d’essayer de comprendre le sens global peuvent se sentir désorienté et frustré. Et dans certains cas, cette frustration poussent des étudiants à abandonner leurs efforts.

Avoir une méthode unique

Beaucoup d’étudiants sont plus confortables avec la technique « écouter-répéter » par exemple, d’autres ont besoin de lire pour assimiler du vocabulaire, ces deux méthodes sont très bonnes, mais seulement si vous les couplez ensemble, une seule méthode ne suffit pas pour apprendre une nouvelle langue.

Pour réussir son apprentissage, il faut combiner les expériences, la lecture, l’écrite, l’écoute et bien sûr parler la langue.

La peur d’exercer la langue

Cela n’a pas d’importance comment une personne arrive à écrire dans une langue étrangère, à conjuguer un verbe ou à finir un test de vocabulaire. Pour apprendre ou améliorer une nouvelle langue, vous devez la parler.

C’est en général l’étape où les étudiants ressentent de la timidité ou du stress et commencent à ressentir de vraies difficultés. Mais c’est aussi l’étape où on apprend le plus, avant que les erreurs deviennent des automatismes, on peut apprendre à se corriger, et cela oblige à faire appel à tout le vocabulaire que nous connaissons.

Plus un étudiant parle, plus vite il est capable d’apprendre une nouvelle langue.

réus

 
18mai

Laissez une réponse

CommentLuv badge

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs